Ceci est une version archivée de FrAnceswolf à 2020-03-26 18:58:40.

Quasèrn de francés


image IMG_20200318_110340_1.jpg (1.0MB)
ex conditionnel


image IMG_20200318_110315_1.jpg (1.3MB)










Ok!

19 MARS 2020

DICTEE :

  • "On m'assure, dit le chat, que vous avez le don de vous changer en toute sorte d'animaux, en lion, en éléphant.
-Cela est vrai, répondis l'ogre brusquement, et pour vous le montré, vous allez me voir devenir le lion."
Le chat s'éffraya de voir un lion devant lui et il gagna ausitôt les goutières. V oyant que l'ogre quitait sa première forme le chat descendit et avoua sa peur.
"On m'assure encore, dit le chat, que vous avez le pouvoir de vous changer en rat ou en souris. Je vous avous que je tien cela pour un possible.
-Un possible? reprit l'ogre. vous allez voir."

« On m’assure, dit le chat, que vous avez le don de vous changer en toutes sortes d’animaux, en lion, en éléphant.
- Cela est vrai, répondit l’ogre brusquement, et pour vous le montrer, vous allez me voir devenir lion.» Le chat s’effraya de voir un lion devant lui et il gagna aussitôt les gouttières. Voyant que l’ogre quittait sa première forme, le chat descendit et avoua sa peur.
« On m’assure encore, dit le chat, que vous avez le pouvoir de vous changer en rat ou en souris. Je vous avoue que je tiens cela pour impossible.
- Impossible? reprit l’ogre. Vous allez voir.»


Compte le nombre de fautes et reporte le dans ton plan de travail.

20 MARS 2020
"Pas de papa"
Question:

1.L'action ce(se) passe à midi dans une école.

3.Les enfants n'aiment pas Simon car il n'a pas de papa.

5.Les réactions succésives (successives) de Simon face à ces moqueries sont : essayer de répondre, de s'expliquer et ce(se) défendre. Simon va se battre aussi. Il lance des pierres.

7.a) Le garçon qui interpelle Simon et désigné comme "le gars".
  • Le gars à 14 ou 15 ans, il est enorgueilli et il à(a) apporté la nouvelle en disant : "Vous savez... Simon... eh bien, il n'a pas de papa."
7.b) Simon n'est pas de taille de se défendre mais il les fait quand-même fuir en leur jetant des pierres.

Bien!e


MARDI 24 MARS 2020

"UN AMI FASCINANT"

Questions :

1. Le narrateur est un simple élève ; le fils du professeur
2. Il s'enferme au fond de la mairie dans le cabinet des archives pour lire.
  • Les attitudes succescives sont : Lire, se poser, regarder sans rien dire
  • Il est selon moi plutôt passif

3. Les actions qui évoquent la lumière sont :
  • "mon père transportait le feu du poêle de la classe dans la cheminée de notre salle à manger"
  • "quelq'un a soufllé la bougie qui éclairait pour moi le doux visage maternel penché sur le repas du soir."
  • "quelqu'un a éteint la lampe autour de laquelle nous étions une famille heureuse"

4. Dès son arrivé l'école cessa d'être deserte après quatre heures. Il y avait toujours, après le cours, dans la classe, une vingtaine de grands élèves serrés autour de Meaulnes.
  • > Ils se rendent intéressants en prenant la parole bruyamment pour raconter des histoire de maraudes.
  • > "c'était pour lui qu'à chaque instant l'un des plus bavard s'avançait au milieu du groupe"
    • "prenant à témoins chacun de ses compagnons, qui l'approuvaient bruyament"

6. Les autres élèves trouvent le surnom pour Augustin
  • A mon avis 'grand' évoque : de grande taille ou avec du charisme

8. Quelqu'un
  • > Le mot quelqu'un produit pour moi un effet de distance et de suspense

Très bien Wolf!


Vendredi 27 mars :

LE CONDITIONNEL, exercices :

1)Mettez les verbes entre parenthèse au conditionnel présent:
­Si j'habitais en ville, je (vendre) ................................................ ma voiture et je(prendre) ..................................................... les transports en commun.
­Nous (vouloir) .................................................. savoir quand part notre train.­
S'ils avaient un garçon, ils l'(appeler) ......................................................... Arnaud.­
Si j'étais riche, je (faire) ........................................ le tour du monde.­
Tu as pris du poids. Tu (devoir) ......................................... faire du sport.­
S'il avait le choix, il (préférer) .................................................... partir en vacances.­
Si j'invitais vos parents, vous (venir) ............................................ aussi?­
Si j'étais toi, j'(aller) ............................................... plus souvent à la mer.­
(pouvoir) ..............................................­vous me prêter votre stylo?
­Si on allait en Alsace, on (pouvoir) ........................................... faire de belles randonnées; on (boire) ................................... de grands vins et on(voir) .......................... de magnifiques vignobles.­
Nous (aimer) ............................................... obtenir des renseignements sur les vols pour Madrid au départ de Bruxelles.
­(être) .....................................­il possible d'être servi rapidement?
­S'il ne devait pas travailler, il (se lever) ........................................... tard et
(regarder) ....................................................... la télévision toute la journée .­
Si ses parents savaient ce qu'il avait fait, ils en (mourir) ..............................................

2) Mettez les verbes entre parenthèses au conditionnel présent ou à l'imparfait­
Si je le voyais, je (pouvoir) ...................................................... le reconnaître.­
Si j'étais toi, j' (acheter) ................................................. le nouveau CD de Sting.
Tu l'(apprécier) .......................................................... beaucoup.
­(prendre) ........................................­vous le train pour vous rendre dans le sud de la France ou (préférer) ..........................................­vous faire le trajet en voiture?
­S'il (venir) ................................................., je partirais.­
Si je (connaître) ..................................................... son numéro, je l'appellerais.­
Si l'assassin (dire) ................................................ la vérité, l'enquêteur bouclerait rapidement son enquête.­
Il recommencerait à travailler s'il n'(avoir) ............................................plus d'argent.­
(Vouloir) .........................................­vous me suivre?­
Si nous avions une voiture, nous (aller) .............................................à la mer tous les week­end et nous (être) .............................................. très heureux.­
Si je savais bien écrire, je lui (envoyer) .............................................. des lettres.­
S'il suivait des cours de karaté, il (savoir) ............................................... se défendre.­
Il (geler) ............................................ dans la maison, s'il n'y avait pas de chauffage.

3) Imaginez un dialogue entre deux ami(e)s. L'un(e) des deux a un problème (au choix:il/elle aimerait sortir avec quelqu'un mais il/elle ne sait pas comment s'y prendre, le coq du voisin fait trop de bruit le matin et il/elle ne sait pas quoi faire pour mieux dormir, ...). L'autre lui donne des conseils (tu devrais ... /à ta place, je ... / tu pourrais /...).
15 à 20 lignes.

Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]