Ceci est une version archivée de FrAncesclemence à 2020-05-18 18:17:12.
20/03/2020 Exercice sur J.Valjean texte N°4

1) Javert vient arrêter J.Valjean qui s'est dénoncé peu de temps auparavant. Fantine pense que Javert vient pour elle.

2) J.Valjean demande un répit à Javert pour pouvoir s'occuper de Fantine, qui est sur son lit de mort.

5) Javert est comparé à une bête : "Un rugissement", "ce regard qu'il jetait comme un crampon". J.Valjean est comparé à un lutteur ténébreux : "une sorte de combattant mystérieux et insaisissable, un lutteur ténébreux"

6) a- "et cria avec angoisse", Elle frissonna", "Fantine se dressa en sursaut", "elle ouvrit la bouche comme pour parler, un râle sortit du fond de sa gorge", 'ses dents claquèrent" et " elle étendit ses bras avec angoisse". Cette peur lui est fatale car, pour elle J.Valjean est son sauveur et Javert, qui lui inspire la terreur, lui apprend la "vrai"(e) nature de J.Valjean ce qui fait qu'elle ne peut plus se sentir en sécurité alors, elle est consumé(e) par la peur et succombe.

Ok, très bien, il te manque la dictée...


23/03/2020 Dictée

"On m'assure, dit le chat, que vous avez le don de vous changer en toute sorte d'animaux, en lion, en éléphant.
- Cela est vrai répondit l'ogre brusquement, et pour vous le montrer, vous allez me voir devenir lion."
Le chat s'effraya de voir un lion devant lui et il gagna aussitôt les gouttières. Voyant que l'ogre quittait sa première forme, le chat descendit et avoua sa peur.
"On m'assure encore, dit le chat, que vous avez le pouvoir de vous changer en rat ou en souris. Je vous avoue que je tiens cela pour impossible.
- Impossible? Reprit l'ogre. Vous allez voir."*

« On m’assure, dit le chat, que vous avez le don de vous changer en toutes sortes d’animaux, en lion, en éléphant.
- Cela est vrai, répondit l’ogre brusquement, et pour vous le montrer, vous allez me voir devenir lion.» Le chat s’effraya de voir un lion devant lui et il gagna aussitôt les gouttières. Voyant que l’ogre quittait sa première forme, le chat descendit et avoua sa peur.
« On m’assure encore, dit le chat, que vous avez le pouvoir de vous changer en rat ou en souris. Je vous avoue que je tiens cela pour impossible.
- Impossible? reprit l’ogre. Vous allez voir.»

Compare, compte le nombre de fautes et reporte le sur ton plan de travail



24/03/2020 Occitan

1 - Cossi son los vestits de Carnaval e de Caresma? De que representan alara?
Carnaval es un rei, representa la reialtat e Caresma es vestits(da) en nona, representa la glèisa.

2 - A 1mn40s de qu'es la scèna representada?De que se trufa Senhèr Carnaval?
La scèna representa la naissença de jésus, la crècha (grèpia). Carnaval se trufa de la religion.

3 - De 1mn58s a 2mn19, de que se trufa Senhèr Carnaval simbolicament?
Carnaval se trufa de la ricquesa, de la reialtat.

4 - Perqué, al vòstre vejaire, Caresma fa tindar la clòsca? Vos fa pensar a qué?
Fa tinda la closca perqué es la fin de la reialtat e Caresma a ganhat.

F plan Clemence...


27/03/2020

1)Mettez les verbes entre parenthèse au conditionnel présent:
­Si j'habitais en ville, je vendrais (vendre) ma voiture et je prendrais (prendre) les transports en commun.
­Nous voudrions (vouloir) savoir quand part notre train.­
S'ils avaient un garçon, ils l'appelleraient (appeler) Arnaud.­
Si j'étais riche, je ferais (faire) le tour du monde.­
Tu as pris du poids. Tu devrais (devoir) faire du sport.­
S'il avait le choix, il préférait (préférer) partir en vacances.­
Si j'invitais vos parents, vous viendriez (venir) aussi?­
Si j'étais toi, j'irais (aller) plus souvent à la mer.­
(pouvoir) Pourriez-­vous me prêter votre stylo?
­Si on allait en Alsace, on pourrait (pouvoir) faire de belles randonnées; on boirait (boire) de grands vins et on verrait (voir) de magnifiques vignobles.­
Nous aimerions (aimer) obtenir des renseignements sur les vols pour Madrid au départ de Bruxelles.
­(être) serrait-il possible d'être servi rapidement?
­S'il ne devait pas travailler, il se lèveraient (se lever) tard et regarderait (regarder) la télévision toute la journée .­
Si ses parents savaient ce qu'il avait fait, ils en mouraient(mourir).

2) Mettez les verbes entre parenthèses au conditionnel présent ou à l’imparfait:
Si je le voyais, je pourrais (pouvoir) le reconnaître.­
Si j'étais toi, j'achèterais (acheter) le nouveau CD de Sting.
Tu l'apprécierais (apprécier) beaucoup.
­(prendre) Prendriez-vous le train pour vous rendre dans le sud de la France ou (préférer) préfériez-­vous faire le trajet en voiture?
­S'il venais (venir), je partirais.­
Si je connaissais (connaître) son numéro, je l'appellerais.­
Si l'assassin disait (dire) la vérité, l'enquêteur bouclerait rapidement son enquête.­
Il recommencerait à travailler s'il n'avait (avoir) plus d'argent.­
(Vouloir) Voudriez-vous me suivre?­
Si nous avions une voiture, nous irions (aller) à la mer tous les weekend et nous serions (être) très heureux.­
Si je savais bien écrire, je lui enverrais (envoyer) des lettres.­
S'il suivait des cours de karaté, il saurait (savoir) se défendre.­
Il gèlerait (geler) dans la maison, s'il n'y avait pas de chauffage.

3) Imaginez un dialogue entre deux ami(e)s. L'un(e) des deux a un problème (au choix:il/elle aimerait sortir avec quelqu'un mais il/elle ne sait pas comment s'y prendre, le coq du voisin fait trop de bruit le matin et il/elle ne sait pas quoi faire pour mieux dormir, ...). L'autre lui donne des conseils (tu devrais ... /à ta place, je ... / tu pourrais /...).
15 à 20 lignes.

Sophie aimerait s'améliorer en classe, elle demande à Margaux des conseils qui l'aiderais.
-"Premièrement, dit Margaux, nous allons voir ce que tu devrais faire pour tes devoirs.
  • Tu devrais essayer d'améliorer ta concentration, par exemple tu pourrais éteindre ton téléphone ou installer une application qui t'aide a réviser ensuite, tu devrais faire des fiches de mémorisation.
Si j'étais toi je demanderais de l'aide a mes parents à chaque exercices que je ne comprendrais pas."
-"Oui mais j'aimerais aussi comprendre seule", répondit Sophie.
-"Alors tu ferrais mieux de t'entraîner le plus possible, ça t'aiderais à comprendre.
Le mieux serrait que quand tu n'y arrive pas, il y aurait quelqu'un à qui tu demanderais de t'expliquer. Comme ça tu recommencerais à t'entraîner seule dès que tu auras comprit.
Pour t'aider je t'appellerais quand tu me demandera de l'aide et je t'aiderais jusqu'à ce que tu puisse y arriver seule.
Si tu veux vraiment y arriver seule alors il faudrait que tu lise ta leçon plusieurs fois et à voix haute si ça t'aide." conseilla Margaux.
-"Merci beaucoup Margaux, je penserais à tes conseils."
-"J'aimerais vraiment que tu y arrive, mais pense aussi que tu travaillerais plus efficacement si tu te reposer plus.
Tu devrais éviter de trop stresser.", finit Margaux
-"Je n'oublierais pas, ne t'inquiète pas. J'effectuerais tout ce que tu m'a dit et je te préviendrais de ce qu'il se passe." Lui dit Sophie.
-"D'accord je te dirais si d'autre chose me viennent en tête, à bientôt."Dit Margaux.
-"Au-revoir et merci." Répondit Sophie.

31/01/2020

1 : A votre avis qui sont Eponine et Azelma ?
A mon avis, Eponine et Azelma sont les enfants des Thénardier.

2 : Dans le passage souligné relevez les éléments de phrase qui relèvent du champ lexical de la
peur. Donnez librement votre commentaire sur ce passage, comment cela vous atteint il, ou
pas ? Merci de répondre en quelques phrases…
"L’obscurité est vertigineuse.", "le cœur serré", "Quand l’œil voit noir, l’esprit voit trouble.", "l'angoisse", "ténèbres", "sinistre", "terreur", "énormité noir", " frisson qui la glaçait jusqu’au fond du coeur" et "effrayait".
Ce passage me fait penser à la solitude, le froid, le noir et tout ce qui constitue la peur. Mais il ne m'atteint pas personnellement.

3 : Que choisit de faire Cosette pour se délivrer de sa peur ? Qu’auriez-vous fait ?
Cosette se met a compter a voix haute jusqu'à dix, et fait cela a plusieurs reprises.
Je réfléchis et essais de me calmer en me rassurant par des paroles.

4 : « Quand l’œil voit noir, l’esprit voit trouble », que pensez-vous de cette image ?
Car quand on est dans le noir, cela fait ressortir nos peurs et nous empêche de réfléchir.

5 : « Mademoiselle Chien-faute-de-nom », Pourquoi la Thénardier appelle-t-elle Cosette de cette
façon ?
Elle l'appelle comme ça car Cosette n'a pas de nom et qu'elle ne la respecte pas, la méprise et l'utilise comme bonne.


03/04/2020 Evaluation

Evaluation Jean Valjean

1 . Quels sont les différents noms que prend J Valjean au cours des différents textes ? A votre avis pourquoi ?
Il ne prend que le nom de M.Madeleine en plus du sien, il change de nom pour ne pas qu'on le reconnaisse et qu'il puisse recommencer à zéro une nouvelle et meilleure vie. ☺

2. Qui est Javert ?
Javert est un affreux inspecteur de police chargé de retrouver J.Valjean. ☺

3. Quel lien unit Fantine et Cosette ?
Fantine est la mère de Cosette. ☺

4. Par qui Cosette est-elle élevée ?
Cosette est élevée pat les Thénardiers. ☺

5. Comment qualifieriez-vous l’enfance de Cosette ? Justifiez votre réponse.
Cosette a une enfance difficile et injuste ; sa mère meurt, elle est recueillie par les Thénardiers qui la traite comme une moins que rien etc... ☺

6. Quand Jean Valjean rencontre Cosette dans la forêt, quel geste fait-il ?
Il lui prend le seau qu'elle a dans les mains pour l'aider et met une main sur son épaule. ☺

7. Quelle type de relation se noue entre Cosette et Jean Valjean ?
Une relation de confiance, Cosette le voit un peux comme son père ( une personne qui prend soin d'elle, sur qui elle peut compter). ☺

8. Que vole Jean Valjean à Monseigneur Myriel ?
J.Valjean lui vole de l'argenterie. ☺

9. Comment réagit Monseigneur Myriel lorsque Jean Valjean est ramené par des gendarmes ?
Il ment en disant que c'est lui qui a donné à J.Valjean l'argenterie pour qu'il puisse la revendre pour se faire de l'argent et partir, il ajoute même que J.Valjean a oublié de prendre certaine chose. ☺

10 . De qui les Thénardier sont-ils les parents?
Les Thénardiers sont les parents d'Eponine et de Azelma. ☺

11 . Selon vous, pourquoi Victor Hugo a-t-il donné ce titre à son roman ?
Car c'est comme ça que l'on appelait les pauvres/délinquant avant. ☺

Bien Clémence, suite à un accident je ne peux pas corriger les fautes d'orthgraphe... Vert

19/04/2020
Le Petit Prince(1943) Antoine de Saint-Exupéry

* Antoine de Saint-Exupéry est né le 29 juin 1900 à Lyon et disparu en avion le 31 juillet 1944 en mer Méditerranée. Il est de nationalité Française.
  • Durant son enfance il vit chez sa tante, il échoue au concours de l’école navale et part étudier aux Beaux-arts.
  • Il fait son service militaire dans l’armée de l’aire et apprend à piloter. Il est engagé en 1926 chez Latécoère, une société d’aviation, qui le prend comme pilote. Il part en Amérique
  • du Sud en 1929, il devient alors parallèlement écrivain et réalise “Courrier du Sud”. En 1931 il publie “Vol de nuit” qui rencontre un énorme succès. Saint-Exupéry s’intéresse
  • ensuite au journalisme et aux raids aériens, il fait de grands reportages au Viêt Nam en 1934, à Moscou en 1935 et en Espagne en 1936. Cette période l’inspire, il écrit alors
  • “Terre des hommes” publié en 1939 et reçoit le grand prix du roman de l’Académie Française.
  • Il fait parti de l’armée de l’aire lors de la Seconde Guerre mondiale et, publie trois ouvrage en 1943 : “ Lettre à un otage”, “Pilote de guerre” et “Le Petit Prince” puis disparaît en
  • 1944 et est déclaré disparu quelques années plus tard.

*L'aviateur est un personnage principal de l'histoire il en est aussi le narrateur, c'est en quelques sorte le personnage qui représente l'auteur.
  • Il est rêveur et avait une grande imagination quand il était enfant, une fois il voulu dessiner mais les grandes personnes ne comprenais pas ses dessins alors il a décidé de ne
  • plus dessiné. Un jour son avion tombe en panne dans le désert, c'est là qu'il rencontre le petit prince et devient ami avec lui. L'aviateur s'attache au petit Prince et est triste
  • lorsque vient le moment de le quitter.

  • Le Petit Prince est le personnage principal, il aime les couchers de soleil surtout quand il est triste. Il trouvait les grande personne étrange et ne les apprécies pas vraiment puis
  • quand il posait une question il ne s'arrêtait pas de la poser jusqu'à avoir la réponse.
  • Le Petit Prince était ravissant, il avait les cheveux blond comme les blés, il habitait l'astéroïde B612, Il était curieux et riait souvent. Il voulait que l'aviateur lui dessine un mouton
  • et parlait souvent de sa fleur qu'il aime "la rose".

  • Le reste sont des personnages secondaires :
  • La Rose est une fleur coquette, vaniteuse, belle, orgueilleuse et aime le petit Prince.
  • Le roi siégé sur sa planète habillé de pourpre et d'hermine sur un trône très simple et majestueux. Il est très vieux et à pour compagnie un rat qui se caches sur sa planète.
  • Il ne tolère pas la désobéissance et l'indiscipline, c'est un monarque absolu et universel mais il est très bon et il donne des ordres raisonnable.
  • Le vaniteux porte un chapeau, il aime et veut être admiré.
  • L'ivrogne à honte de boire alors il boit pour oublier.
  • Le buisnessman est très occupé et sérieux, il compte et possède les étoiles.
  • Il les notes sur un papier qu'il place ensuite dans un coffre à la Banque.
  • L’allumeur de réverbère allume et éteint son réverbère une fois par minute, il est fidèle à la consigne
  • Le géographe est un vieux Monsieur qui écrit d'énorme livre, il cherche des explorateur pour pouvoir connaître la géographie et il Conseil au petit Prince de visité la terre
  • Le serpent est décrit comme mince comme un doigt et jaune, il parle en énigme et les résous puis à la fin il mord le petit Prince à sa demande, qui meurt suite à ça
  • Le renard à une vie monotone, il ne veut pas se faire apprivoiser mais demande au Petit Prince qu'il apprivoise, il apprend au petit Prince qu'il est responsable des ce qu'il
  • apprivoise dont sa rose.
  • L’aiguilleur trie les voyageurs par paquets de 1000 et expédie les trains qui les emporte
  • Le Marchand et un marchand de pilules perfectionné qui apaise la soif ce qui lui fait gagner 53 min par jour.

*Le livre "Le Petit Prince" raconte l’histoire d'un enfant (qui est Le Petit Prince), cette histoire est racontée par l'aviateur qui est aussi le narrateur de l'histoire. L'histoire débute par
  • leur rencontre. Un jour l'aviateur à une panne d'avion dans le désert, le matin il se réveille et entend une voix qui lui demande de lui dessiner un mouton, c'est ainsi qu'il
  • rencontre le Petit Prince. Après plusieurs essais il arrive enfin à faire un dessin qui convient puis, il demande au Petit Prince ce qu'il fait là seul dans le désert. Le Petit Prince finit
  • par lui raconter sa vie, il lui parle de la planète où il habite, l'astéroïde B612 sur lequel un jour à pousser une fleur. Cette fleur est une rose Le Petit Prince explique qu'il aime sa
  • rose et qu'il s'en veut de l'avoir laissé seule et qu'elle lui manque. Il lui parle aussi de ses voyages des personnes qu'il a rencontré. Il lui parle du roi, du vaniteux, de l'ivrogne, du
  • businessman, de l'allumeur de réverbères, du géographe qui lui conseille d'aller sur terre, du serpent, sa rencontre avec le renard, celle avec l'aiguilleur et enfin du marchand. Le
  • Petit Prince lui parle de sa vision du monde, le fait que les adultes sont trop sérieux et qu'ils ne comprennent rien. Ils marchent ensemble à la recherche d'eau car l'aviateur n'en
  • a plus assez et trouvent un puits ensuite, le petit prince dit à l'aviateur de revenir le lendemain. Le jour suivant l'aviateur rend visite au petit prince qui lui dit qu'il sait qu’il a fini de
  • réparer son avion et que lui aussi doit retourner sur sa planète au final le petit prince meurt en se faisant mordre par un serpent après avoir dit au revoir à l'aviateur.

*J'ai aimé l'histoire du Petit Prince, elle est à la fois pour les enfants et pour les adultes, il y a plusieurs niveaux de lecture. Mais à mon goût il n’y a pas assez de détails, il
  • manque des éléments concernant les personnages plus exactement, leurs caractéristiques, on ne parle que du Petit Prince.
  • Cependant l’histoire est touchante et belle.


28/04/2020 LES FENÊTRES ; QUESTIONS
1 – Qu’aperçoit l’auteur depuis sa fenêtre ? (plusieurs réponses...)
Il aperçoit une femme qu'il décrit comme "mûre, ridée déjà, pauvre, toujours penchée sur quelque chose, et qui ne sort jamais". Il observe la ville et les gens pour les cerner et s'imaginer leur histoire.

2 – A votre avis à quel moment de la journée la scène se produit-elle ?
Je pense que la scène ce passe le soir car à la fin il dit qu'il va se coucher, mais pour moi il parle sur le long terme ; il observe et s'imagine la vie des gens et ce qu'ils sont a longueur de journée et il décrit juste sa vision des choses.

3 – La « légende » de cette femme que se construit l’auteur vous inspire quel sentiment ?
Elle inspire la tristesse, la solitude et par son aspect physique avec ses rides et ses traits marqués font penser qu'elle a un lourd passé.

4 – Comment expliquez vous que cette réalité placée hors de lui ait pu l’aider à vivre (question hautement philosophique...) (5 phrases min)
Car elle l'aide à voir au-delà des apparences et comprendre le fonctionnement de ce qui l'entoure, comprendre quelles sont les réactions des gens en fonction des situations, de leur ressentie, de leur caractère et surtout de leur histoire. Il s'imagine le malheur des autres, leurs secrets, il se met a leur place et analyse tout pour arriver à comprendre et ressentir ce qu'ils vivent. Il ne s'arrête pas aux apparences, il veut savoir ce qu'il ce cache derrière la coquille de chacun en prenant compte de chaque détails de la personne et cela le rend plus humain. La réalité qu'il s'est créé lui donne une certaine maturité et une profondeur que les autres n'ont pas.


  • Exercices sur la phrase verbale et non verbale
1) a : phrase verbale
  • b : phrase non verbale
  • c : phrase verbale
  • d : phrase non verbale

2) a : CE spectacle EST vraiment extraordinaire.
  • b : VOULEZ-VOUS un petit café ?
  • c : CE stationement EST interdit.
  • d : CETTE place EST réservée.

3) a : Ce weekend victoire du match pour nitre équipe de football.
  • b : Réussite des examens pour les étudiants.
  • c : Vol des bijoux de la reine pendant la nuit.
  • d : Enter en gare du TGV Paris-Strasbourg.



  • Exercices sur le subjonctif
1) a :Il faut que tu me préviennes dès ce week-end.
  • b : Il faut que tu m'accompagnes dehors dans le jardin.
  • c :Il faut que tu me donne cet objet.
  • d : Il faut que vous couvriez le tableau.
  • e : Il faut que vous fassiez les exercices.
  • f : Il faut que nous écrivions les consignes au tableau.
  • g : Il faut que nous vendions la voiture.
  • h : Il faut que vous appreniez ce passage par coeur.
  • i : Il faut que que tu prennes ton classeur de français.
  • j : Il faut que tu reviennes dès que possible.

2) a : prenne
  • b : j'aille
  • c : doit
  • d : lisiez
  • e : sachions
  • f : fasse
  • g : veut
  • h : grandisse
  • i : puisse
  • j : est

3) a : est
  • b : lisiez
  • c : aille
  • d : es
  • e : fasse
  • f : pleuve
  • g : prenne
  • h : salisse


  • Un témoin inattendu

Question 1 : Quel est le cadre spatio-temporel de la scène ? (lieu de l’action, temps/heure)
La scène ce passe un soir aux alentours de vingt-trois heures à Paris, sur la place Maubert, près d'une bouche de métro.

Question 2 : Que sait-on sur le personnage principal ?
On sait qu'il vit "dans la rue" et qu'il vend des éponges qu'il garde dans son caddie appelé Martin.

Question 3 : Qui est Martin ?
Martin est un caddie de supermarché et appartient au personnage principal.

Question 4 : À quel milieu social semble appartenir la femme ? Justifiez en citant le texte.
Elle semble appartenir à un milieu social plutôt aisé "une femme en sortir, les jambes très fines, puis son manteau, en fourrure blanche. Certainement pas
une femme à entrer dans le pourcentage".

Question 5 : Interrogé ensuite par la police, l’homme refuse de témoigner : « Elle a fait letour de moi comme d’un tas de guenilles. Elle ne m’a même pas vu. Alors pourquoi l’aurais vue, moi ? Il n’y a pas de raison, donnant, donnant ».
a) Que veut-il dire ?
Il veut dire qu'il ne voit pas pourquoi il lui aurait prêter attention alors qu'elle n'a fait que comme si il n'existait pas.
b) Que feriez-vous à la place du policier chargé de l’enquête ?
Je lui aurait expliqué que c'est une affaire importante et qu"il pourrait apporter beaucoup d'aide s'il acceptait de coopérer.


    • Voyage au bout de la nuit

Question 1 : a) Quelle est la particularité de New York selon Bardamu ? b) Citez une phrase du deuxième paragraphe qui pourrait être un slogan publicitaire en hommage à New-York.
Bardamu qualifie New York de ville debout et raide à faire peur. "New York c’est une ville debout."

Question 2 : Une fois débarqué (ligne 16 « En levant le nez vers toute cette muraille », que pense Bardamu de Manhattan ? Justifiez en relevant au moins un champ lexical.
Il s'y sent à l'étroit "j’éprouvai une espèce de vertige à l’envers" .

Question 3 : a) De quelle manière décrit-il les habitants ? b) Se sent-il très différent d’eux ? Justifiez en le texte.
Il les décrit comme petits et gros, le nez en bas. Non pas vraiment "C’était les pauvres de partout.".

Question 4 : a) Relevez les métaphores et comparaisons employées de la ligne 5 à la ligne 12. b) Quelle image donnent-elles de Manhattan ?
"qu'elle était debout leur ville, absolument droite." "On en avait déjà vu nous des villes bien sûr, et des belles encore,et des ports et des fameux même." "elles sont couchées les villes, au bord de la mer ou sur les fleuves, elles s’allongent sur le paysage, elles attendent le voyageur" "elle ne se pâmait pas, non, elle se tenait bien raide, là, pas baisante du tout, raide à faire peur." "On en a donc rigolé comme des cornichons".
Elle donne une image rigide, froide et pressé de Manhattan.


Accord du verbe
1) A écureuil saute
  • B le roitelet chante
  • C les hirondelles revennent
  • D on s'allonge
  • E nous jouons
  • F vous viste

2) A je jouais
  • B l'enfant lisait
  • C ils regardaient
  • D nous étions
  • E la pluie tombait
  • F le soleil chauffait



Devoirs à faire :
http://leon-cordas.org/wakka.php?wiki=PagFr/download&file=villes_du_futur_dfinition_Utopie.pdf

DU 11 mai AU 18 mai en littérature : http://leon-cordas.org/wakka.php?wiki=PagFr/download&file=Voyage_au_bout_de_la_nuit_1.pdf

Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]