Cahier de français


Lundi 16 mars
Exercices conditionel

5/ Ils rêvaient de vivre à la campagne. Leur vie serait simple. Ils auraient une maison à l'entrée du village. Ils feraient chaque jour de longues promenades dans les forêts. Puis, ils rentreraient, ils mettraient de grosses bûches dans la cheminée; ils liraient les grands romans qu'ils n'avaient jamais eu le temps de lire et ils recevraient leurs amis.

6/ Avec des efforts, on pourrait réduire le gaspillage.
  • Si tu lisais ce livre, tu découvrirais la vie de Malala.
  • Ulysse savait qu'Athéna viendrait le secourir.
  • Les ennemis espéraient que le héros perdrait.
  • Voudrais-tu voir cette pièce ?

7/ Je savais qu'ils remporteraient le tournois. Je savais que vous découvririez la vérité.
  • Je savais qu'ils iraient à l'aventure. Je savais que tu apprécierais ce roman.
  • Je savais que nous verrions des paysages étonnants.

Vendredi 20 mars
  • Dictée

  • " On m'assure, dit le chat,que vous avez le don de vous changer en toutes sortes d'animaux, en lion, en éléphant.
- Cela est vrai, répondit l'ogre brusquement, et pour vous le montrer, vous allez me voir devenir lion."
Le chat s'effraya de voir un lion devant lui et il gagna aussitôt les gouttières. Voyant que l’ogre quittait sa première forme, le chat descendit et avoua sa peur.
" On m'assure encore, dit le chat, que vous avez le pouvoir de vous changer en rat ou en souris. Je vous avoue que je tiens cela pour impossible.
- Impossible ? reprit l'ogre.Vous allez voir."

« On m’assure, dit le chat, que vous avez le don de vous changer en toutes sortes d’animaux, en lion, en éléphant.
- Cela est vrai, répondit l’ogre brusquement, et pour vous le montrer, vous allez me voir devenir lion.» Le chat s’effraya de voir un lion devant lui et il gagna aussitôt les gouttières. Voyant que l’ogre quittait sa première forme, le chat descendit et avoua sa peur.
« On m’assure encore, dit le chat, que vous avez le pouvoir de vous changer en rat ou en souris. Je vous avoue que je tiens cela pour impossible.
- Impossible? reprit l’ogre. Vous allez voir.»

Ok, vérifie les fautes et reporte le nombre dans ton plan de travail...Il manque le travail de lecture + questions sur le nouveau texte!



Questions de la fiche : " Pas de papa"

1/ L'action se passe à la sortie d'une école (primaire), à midi.

3/ Les enfants n'aiment pas Simon car il n'a pas de père, ce qui le rend différent à leurs yeux.

5/ Les réactions successives de Simon sont :
Au début, surpris et embarrassé par l'attroupement autour de lui, ensuite, confus de n'avoir pour nom que Simon et prêt a(à) pleurer des moqueries de ses camarades, après, ce fut la colère qui prit le dessus et il se met à cribler de coups ses bourreaux, et pour finir, il sombra en pleurs et leur jeta des pierres afin de les faire fuir.

7/ Le garçon qui interpelle Simon est désigné comme un gars, qui paraissait en savoir long sur ce dernier. Nous savons qu'il a 14/15 ans et qu'il est assez orgueilleux. Simon n'a pas l'air d'être apte à leur tenir tête car en plus d'être tout seul face à une troupe d'enfants, un gamin d'environ 8 ans est moins fort que quelqu'un de 15 ans.

Très bien Lou!! D'autres travaux sont mis en ligne sur le cahier de texte...



Lundi 23 mars
Questions de la fiche : " Un ami fascinant"

1/ Le narrateur de ce récit est François Seurel.

2/ Le narrateur-après 4 heures-reste d'abord au fond de la mairie, rentre chez lui lorsqu'il fait noir, monte ensuite dans son grenier pour s'asseoir la tête sur les barreaux de la rampe et regarder sa mère allumer un feu dans leur cuisine. La manière dont il nous narre ces passages est plutôt passive.

3/ Ligne 5,l'action vient de son père (professeur de l'école ouù étudie son fils) qui transporte le feu due poêle de sa classe dans la cheminée de leur salle à manger.
  • Ligne 27, l'action vient d'Augustin Meaulnes (encore inconnu à ce moment là) qui a soufflé- de manière figurée -sur "la bougie qui éclairait le visage maternel penché sur le repas du soir" aux yeux du narrateur.
  • Ligne 29, l'action vient encore d'Augustin Meaulnes, toujours inconnu, qui a éteint- de manière figurée également- la lampe autour de laquelle la famille du narrateur était une famille heureuse.

5/ La vie de l'école à l'arrivée de d'Augustin change sur le fait que cette dernière ne soit plus déserte à la fin des cours (à 4 heures).Les élèves veulent se rendre intéressants aux yeux d'Augustin en lui racontant leur vols à l'étalage (ce qui est censé les valoriser) .
L41 à 45 : [...] " mais c'était pour lui qu'à chaque instant l'un des plus bavard s'avançait au milieu du groupe, et, prenant à témoin tour à tour chacun de ses compagnons, qui l'approuvaient bruyamment, racontait quelque longue histoire de maraude, que tous les autres suivaient, le bec ouvert, en riant silencieusement."

6/ Le surnom d'Augustin sera trouvé par les élèves de sa classe, il est appelé ainsi car il a de l’ascendance sur les autres qui l'admirent.

8/ Le mot répété plusieurs fois par le narrateur pour désigner Meaulmes est Quelqu'un. Cela produit un effet de froideur, d'animosité, comme si François ne voulait pas prononcer son nom.

Très bien Lou!

Jeudi 26 mars
Exercices conditionel

1)Mettez les verbes entre parenthèse au conditionnel présent:
­Si j'habitais en ville, je (vendre) ...............vendrais.............................. ma voiture et je(prendre) .....prendrais............ les transports en commun.
­Nous (vouloir) ............voudrions................. savoir quand part notre train.­
S'ils avaient un garçon, ils l'(appeler) .............appelleraient................ Arnaud.­
Si j'étais riche, je (faire) ............ferais........... le tour du monde.­
Tu as pris du poids. Tu (devoir) ......devrais............. faire du sport.­
S'il avait le choix, il (préférer) .................préférerait.............................. partir en vacances.­
Si j'invitais vos parents, vous (venir) ...........viendriez................... aussi?­
Si j'étais toi, j'(aller) .............irais.............. plus souvent à la mer.­
(pouvoir) ..............Pourriez.............­vous me prêter votre stylo?
­Si on allait en Alsace, on (pouvoir) ...............pourrait.................... faire de belles randonnées; on (boire) .............boirait................ de grands vins et on(voir) .............verrait........... de magnifiques vignobles.­
Nous (aimer) ..............aimerions................................ obtenir des renseignements sur les vols pour Madrid au départ de Bruxelles.
­(être) ..............Serait.....................­il possible d'être servi rapidement?
­S'il ne devait pas travailler, il (se lever) ............se lèverait..................... tard et
(regarder) ...........regarderait............. la télévision toute la journée .­
Si ses parents savaient ce qu'il avait fait, ils en (mourir) ...........mourraient....................

2) Mettez les verbes entre parenthèses au conditionnel présent ou à l’imparfait
Si je le voyais, je (pouvoir) .........pourrais.......... le reconnaître.­
Si j'étais toi, j' (acheter) ............j’achèterais..... le nouveau CD de Sting.
Tu l'(apprécier) ......l'appréciais......... beaucoup.
­(prendre) ...........prendriez........­vous le train pour vous rendre dans le sud de la France ou (préférer) .......préféreriez........­vous faire le trajet en voiture?
­S'il (venir) ..........venait........, je partirais.­
Si je (connaître) .............connaissais............... son numéro, je l'appellerais.­
Si l'assassin (dire) ................disait............ la vérité, l'enquêteur bouclerait rapidement son enquête.­
Il recommencerait à travailler s'il n'(avoir) ...........n'avait..................plus d'argent.­
(Vouloir) ...........voudriez..........­vous me suivre?­
Si nous avions une voiture, nous (aller) ..........irions..........à la mer tous les week­-end et nous (être) ..........serions............. très heureux.­
Si je savais bien écrire, je lui (envoyer) .........enverrait............. des lettres.­
S'il suivait des cours de karaté, il (savoir) .........saurait............ se défendre.­
Il (geler) ..........gèlerait.............. dans la maison, s'il n'y avait pas de chauffage.

Corrige et reporte ton nombre de fautes sur le plan de travail
Correction exos conditionnel

Dimanche 29 mars
Dialogue conditionel

3) Imaginez un dialogue entre deux ami(e)s. L'un(e) des deux a un problème (au choix:il/elle aimerait sortir avec quelqu'un mais il/elle ne sait pas comment s'y prendre, le coq du voisin fait trop de bruit le matin et il/elle ne sait pas quoi faire pour mieux dormir, ...). L'autre lui donne des conseils (tu devrais ... /à ta place, je ... / tu pourrais /...).
15 à 20 lignes.

- Dis-moi, aurais-tu des conseils pour proposer à quelqu'un de sortir avec lui ?
- Bien sûr, cela ne me pose aucun problème !
- Merci, je prendrai tes conseils avec considération.
- Tu auraisas? déjà pensé à lui téléphoner ?
- Bof...je ne saurais pas quoi dire et j'aurais trop peur de me tromper.
- Pas de problème, dans ce cas, à ta place j'enverrais une lettre comme ça tu aurais le temps de réfléchir à ce que tu dirais !
- Je n'oserais pas la lui donner en main propre et encore moins demander à quelqu'un de le faire pour moi !
- Et bien au pire tu pourrais glisser discrètement la lettre dans son sac.
- On pourrait me voir ! Si jamais ça devrait arriver, c'est la honte assurée !!!
- Alors tu devrais lui proposer un rendez-vous pour le lui avouer en face à face.
- Plutôt mourir !!!! Je suis beaucoup trop timide !!
- Vous pourriez peut-être sympathiser ! Cela te facilitera la tâche avant de lui déclarer ta flamme.
- Je ne suis pas vraiment sûre... c'est une bonne idée mais ce serait trop long et compliqué.
- Si tu continues comme ça, la seule personne avec qui tu sortiras ce sera toi !!!


Bien, la phrase finale est bien vue... Attention à ne pas mêler imparfait et conditionnel...

Mardi 31 mars
Évaluation

  • Question 1 (20 mots min. par réponse)
a) Quelles sont les relations qui unissent les différents membres d’une bande ? (donne des exemples parmi les textes étudiés )
Les raisons pouvant unir différentes personnes, membres d'une bande, peuvent être : l'amitié, la gloire/se valoriser (référence texte un ami fascinant), ou même la curiosité/la moquerie (référence texte pas de papa). ☺

b) Pourquoi certains peuvent-ils être mis à l’écart ? (donne des exemples parmi les textes étudiés )
  • Certaines personnes peuvent être mises à l'écart car elles n'arrivent pas à se faire admettre des autres, ce peut être parce qu'elle sont différentes à leurs yeux (référence texte pas de papa) où car elles s'isolent et donc n'adressent la parole à personne (référence texte un ami fascinant). ☺

Question 2
  • Peux-tu citer des œuvres (livres, films, séries) qui mettent en scène des groupes d’enfants ou d’adolescents ? (Au moins 3?)
LIVRES : Harry Potter, Sherlock Lupin et moi, Ki&Hi.
FILMS : Labyrinthe, Percy Jakson, Ça (chapitre 1).
SÉRIES : Stranger Things......

Question 3
Trouvez au moins deux avantages et deux inconvénients à faire partie d’une bande. (40 mots min.)

Lorsque l'on est dans une bande, on a plus confiance en soi/on se sent plus fort et l'on ne se retrouve jamais seul.☺
Mais si un des membres de la bande se dispute avec un autre membre, cette dispute se répercute dans tout le groupe et créée des tensions. Aussi,c'est assez difficile quand on se retrouve tout seul, on peut avoir du mal à prendre son "indépendance".

Très bien.... Merci de ne pas passer ton texte en italique, qui me permet d'indiquer mes commentaires sur ton travail. Vert

Jeudi 23 avril
Héros et Héroïne d'hier et d'aujourd'hui

1/ Un héros est un personnage principal, fictif ou réel, d'une histoire. Il est souvent valorisé ( beau, fort, courageux...) et brave les épreuves qui lui sont imposées/Exemple : Hercule, Achille etc...Le héros est parfois doté de pouvoirs divers/EXEMPLE: Spider-Man, Iron Man, Captain America, Harry Potter etc...Un héros peut-être n'importe "quoi", un chevalier, un détective, un policier, un petit garçon comme un adolescent ou même un chat.
2/ Achille, Jason, Persée, Thésée ou Ulysse. Achille : Sa mère le plongea dans le Styx, ce qui le rendit invulnérable sauf au talon, l'endroit où elle l'avait tenu et qui n'a donc pas trempé dedans; c'est aussi un héros troyen. Jason : Il est principalement connu pour sa quête de la Toison d'or avec les Argonautes. Ulysse : Est principalement connus pour ses douze travaux. Persée : Il tue Méduse et délivre la princesse Andromède attachée à un rocher en mer pour être livrée à un monstre marin qu'il pétrifie grâce à la tête de la Méduse. Thésée : Pour les Grecs, Thésée est un héros aussi populaire qu'Héraclès ou Achille. Il représente le modèle de l'homme parfait et invincible.
3/ Le Moyen Âge évoque souvent la présence de chevaliers, qui sont d'ailleurs - la plupart du temps- les héros de cette époque.
4/ Je crois que c'est un texte narrant les exploits d'héros mythiques.

Vendredi 34 avril
Phrase verbale et non verbale c'est très bien, bravo

1/ Quel temps de chien. Non verbale
  • As-tu demandé à quelle heure était le rendez-vous ? phrase verbale
  • Grand spectacle de cirque, ce soir, à 20H. non verbale
2/ Ce spectacle est vraiment extraordinaire.
  • Voulez-vous un petit café ?
  • Le stationnement est interdit.
3/ Réussite des étudiants à leur examen.
  • Vol des bijoux de la reine durant la nuit.
  • La route verglacée !
4/ Le chat est noir/ Elle prépare à manger
  • Bonjour à tous !/ Découverte d'un gisement de pétrole

Lundi 27 avril
Dictée

Les sauvages du brésil
Je veux discourir, aussi bien sur ce que j'ai observé à propos de la façon de vivre des sauvages, qu'à propos d'autres choses singulières que j'ai vues dans leur pays.
En premier lieu donc les sauvages de l'Amérique, avec lesquels j'ai demeuré environ un an et que j'ai fréquenté familièrement, n'ont pas le corps ni monstrueux ni prodigieux par rapport au nôtre.
Du reste, chose non moins étrange que difficile à croire pour ceux qui ne l'ont pas vue, les hommes comme les femmes, demeurent et vont habituellement aussi nus qu'ils sortent du ventre de leur mère.
Ils se noircissent habituellement les cuisses et les jambes du jus d'un certain fruit que vous croiriez à les apercevoir qu'ils ont enfilés des chausses de prêtres.

Jeudi 30 avril
Héros et Héroïnes d'hier et d'aujourd'hui

1/ Camille appartient à un clan mythique nommé Amazone. Très bien
2/ TEXTE 1 : " Il est arrivé le jour où les armes d'une femme confondront votre jactance".
  • TEXTE 2 : " C'est une femme que tu vois. OK
3/a) Les qualités communes des trois héroïnes sont toutes des "guerrières", elles se battent pour protéger/défendre quelque chose ou quelqu'un. ok
  1. Elles combattent chacune pour défendre leur clan, leur pays ou un corps.

4/ Les sociétés pouvaient prendre du plaisir à lire ces histoires car cela peut les rassurer de voir que quelqu'un d'aussi puissant puisse défendre avec acharnement leur "bien". Aussi, voir que des guerres aussi traumatisantes peuvent éclater quand elles sont fictives est rassurant car on sait qu’elles ne peuvent pas exister dans " la vrai vie". D'accord, avis intéressant.

Jeudi 6 mai C'est très bien, nous allons tout corriger ensemble vendredi 15/05.
Imparfait de l'indicatif

1/ Souvent, nous allions à pied jusqu'à la gare. Tu ne te souvenais jamais du chemin, je devais te guider.
  • Vous sortiez devant la maison et les enfants du voisinage venaient.
  • Petite, je nageais deux heures par jour avec ma sœur. Mais elle n'aimait pas cela.

2/ -Nous connaissions -Je mélangeais
  • Vous vous mariiez -Tu hébergeais
  • Ils finissaient -Il chantait

En littérature du 11 mai au 18 mai :
http://leon-cordas.org/wakka.php?wiki=PagFrt5/download&file=TXT_heros_article_5.pdf
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]